Archive de l’étiquette illustration

Belle Couette s’exporte !

Hop !

Dans la foulée de la réalisation du tome 1 en ebook des aventures de Belle Couette, je me suis attelé à la traduction en anglais de ce dernier avec l’aide d’une professeur d’anglais.

 

 

 

Et voilà 

le résultat !

À présent, les anglophones peuvent aussi découvrir l’univers de Belle Couette !

Belle Couette tome 1 disponible en Ebook !

Bien le bonjour à vous,

J’espère que vous allez bien, juste pour vous signaler que dorénavant Le tome 1 des aventures de Belle Couette est disponible en Ebook sur la boutique Kindle d’Amazon.

 

 

 

 

Pour ce faire j’ai totalement retravaillé la mise en page, car garder le principe de double page avec dessin d’un coté et illustration de l’autre ne fonctionnait pas très bien sur une liseuse.


Une toute nouvelle mise en page donc qui permet de retrouver texte et image sur la même page et d’ajouter une certaine rythmique au texte.

 

 

 

 

 

Cela me permet de vous proposer une édition numérique originale pour notre petite Belle Couette plutôt qu’un simple copié collé de l’édition papier.


Et enfin un prix en forte baisse car pas de coût d’impression à gérer.

Les tomes 2 et 3 suivront avec, pour eux aussi, une nouvelle mise en page.


N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez et à nous mettre une petite note sur la boutique kindle, cela nous permettra de gagner en visibilité!

Bonne journée à vous et à bientôt!

Belle Couette s’expose!

Bien le Bonjour à vous,

Ce billet pour vous annoncer une petite expo de l’univers de Belle Couette pour une durée de deux mois à la bibliothèque universitaire de Lille III .

Difficile de savoir quoi exposer dans un espace restreint, du coup j’ai privilégié l’idée de montrer le processus créatif autour du conte.

Vous pourrez donc voir les différentes étapes qui ont permis la création de ce tome 3.

N’hésitez pas à venir faire un petit coucou si vous êtes dans le coin! 😉

 

Titaille

10

Si vous aussi vous avez déjà ressenti cette impression d’être étranger à ce monde dans lequel vous vivez, cette histoire devrait vous faire écho et vous donner quelques clés pour la suite. 

Un jour, dans un village de Pitipays, naquit un invisible. Lorsqu’il fut découvert par ses semblables, on l’amena au cœur du village pour pouvoir le présenter. Certains invisibles regardaient ce nouvel arrivant avec curiosité.
En effet, il possédait des jambes étonnamment courtes et des bras particulièrement longs.
Les invisibles firent fi de ces quelques particularités et accueillirent ce nouveau venu en le baptisant Titaille.
Titaille se révéla être un invisible plein d’entrain, toujours prêt à rendre service, à aider ses proches. Hélas, son corps l’empêchait d’accomplir parfaitement tout ce qu’il entreprenait. Bien souvent, il se retrouvait dans la position de celui qui demandait de l’aide alors qu’il était en train d’aider quelqu’un, cela le frustrait. Il sentait bien qu’il n’était pas en pleine possession de ces moyens comparé à d’autres invisibles.

Lorsqu’il se sentit enfin prêt, il se décida à rejoindre une des brigades de Pitipays. Il tenta sa chance auprès de Dame Faunia, qui l’accepta volontiers lui disant qu’il arrivait à point nommé. En effet, beaucoup de naissances avaient eu lieu ces derniers temps. C’était le printemps, les matinées encore fraîches et brumeuses laissaient vite place aux rayons du soleil venant illuminés les brins d’herbe recouverts de rosée. Les invisibles de Dame Faunia n’étaient pas assez nombreux pour venir en aide aux nouvelles mères qui avaient, elles-aussi, besoin de se reposer. 

Titaille se retrouva donc avec une portée de cinq jeunes lapereaux à surveiller, le temps que la mère finisse de reprendre des forces. Le terrier était un peu sombre mais bizarrement Titaille y voyait comme en plein jour. Il s’assit face aux cinq petites boules blotties contre leur mère.
Tout allait bien jusqu’à ce que l’un des nouveaux nés se mit à rouler et, soudainement, disparu sous terre. La scène choqua Titaille qui se précipita vers l’endroit où le petit être s’était évaporé. Il découvrit un petit tunnel qui, visiblement, menait à une autre galerie. Quelques pas plus bas, on y distinguait la petite boule remuante. Sans hésiter, Titaille sauta dans le trou et se retrouva à coté du lapereau, il commença à le pousser pour le faire remonter le long du tunnel. Ses bras étaient assez longs pour atteindre les bords du trou mais pas assez fort pour les remonter lui et le petit animal. Ses jambes quasiment inexistantes ne lui permettaient pas d’exercer une force suffisante sur le sol pour l’aider dans la remontée.
Il se rendit compte de son impuissance lorsqu’une tête apparut à la surface du trou. C’était un invisible qui, entendant des bruits curieux qui émanaient du terrier, s’était rapproché de ce dernier. Il comprit alors que les bruits provenaient du trou, de Titaille s’efforçant de remonter à la surface et du jeune lapereau réclamant la chaleur de sa mère.
L’invisible discernait à peine Titaille mais comprit vite la situation. Il tendit sa main, trop courte pour atteindre celle de Titaille, mais c’était sans compter sur la longueur du bras du petit invisible qui, au delà de se saisir du bras de son sauveur, s’y enroula totalement. Son autre bras s’enroula autour du lapereau et tous deux purent enfin être remontés.
Le lapereau fut déposé auprès de sa mère, quelque peu réveillée par les petits cris de ce dernier.
Les deux invisibles, voyant la mère s’occuper de ses petits, en profitèrent pour sortir du terrier. 

Titaille découvrit plus en détail l’invisible qui lui était venu en aide. Il était grand, avec de longues jambes et des bras puissants. Notre jeune invisible ne put s’empêcher de le regarder avec admiration.
« Merci de m’avoir aidé, je ne sais pas comment je m’en serais sorti sans vous, dit Titaille en regardant le sol.
– Aucun problème, répondit l’invisible d’un air doux, tu sais je t’observe depuis un petit moment et je ne pense pas que ta place soit ici.
– Je… je sais bien, dit Titaille d’une voix tremblante, je ne compte pas rester au village, je voulais montrer que j’étais à la hauteur mais ça ne sert à rien, je…
-Euh… désolé, je me suis mal exprimé, je recommence, je pense que ta place n’est pas dans cette brigade. Suis-moi, ce sera plus simple. »
Titaille suivit l’invisible sur un long chemin, jusqu’à arriver devant un grand espace où il n’y avait pratiquement que de la terre humide.
Une dizaine d’invisibles s’afféraient à transporter de petits objets que Titaille n’arrivait pas bien à distinguer. Ne voyant pas que son guide venait de s’arrêter, Titaille fut stoppé net par ce dernier.
« Bonjour Dame Floria, dit l’invisible.
– Ah, bienvenue Perium, vous tombez bien! répondit Dame Floria, nous aurions bien besoin de bras supplémentaires pour disperser toutes ces graines avant que le printemps ne se finisse.
– Justement, dit Perium en amenant doucement Titaille devant lui, voici celui dont je vous ai parlé, je pense qu’il pourra vous être d’une grande aide.
– Et bien voyons cela, répondit Dame Floria en regardant Titaille avec douceur.
Titaille ne sut quoi dire, il se contenta de suivre l’invisible, dont il connaissait à présent le nom, trop abasourdi de cette première rencontre avec Dame Floria.

Ils se dirigèrent tous deux vers le tas de graines. Les autres invisibles ne prêtèrent guère attention à nos deux compères, bien trop occupés à planter les graines au plus vite.
« Perium, pourquoi m’avez-vous amené ici, chuchota Titaille pour ne pas se faire entendre des autres invisibles, je ne pourrai jamais marcher aussi vite qu’eux, ces allers et retours vont me faire perdre un temps fou.
– Tu n’es peut-être pas obligé de marcher, dit Perium en regardant ses bras. »
Titaille mit quelques instants à comprendre le sens des mots de Perium. Alors il prit une graine et se retournant, il allongea son bras si loin que celui-ci passa par dessus la tête d’un invisible qui le regarda curieusement. Avec la vitesse du lancé, sa main, en retombant, alla se ficher directement dans le sol. Titaille y lâcha la graine puis son bras revint à lui. Les invisibles, interloqués, suivirent la main retournant à son possesseur qui affichait le même regard qu’eux.
Titaille et Perium échangèrent alors un regard complice. Titaille retenta l’expérience dans une autre direction, la graine s’enfonça dans le sol encore plus rapidement que la première fois. Les autres invisibles commencèrent à rire et applaudir en direction de Titialle qui prenant confiance et plaisir, prit une graine dans chaque main et envoya ces dernières dans deux directions opposées.
Notre invisible allait de plus en plus vite et en quelques instants le tas de graines se réduisit à une dizaine. C’est alors que Titaille eut une nouvelle idée, il attrapa les quelques graines qui restaient sur le sol et les mis sous son chapeau. À ce moment-là, même Perium s’interrogea sur ce que le jeune invisible voulait mettre en oeuvre. Titaille, avec son chapeau chargé de graines, se mit tranquillement à marcher, tout en continuant d’envoyer ses bras de plus en plus loin. Ainsi, il couvrait plus de distance et permettait aux futurs jeunes pousses de grandir en toute liberté.
Dame Floria vint à la rencontre de Titaille, lui adressa un grand sourire et lui dit :
« Vous êtes l’un des invisibles les plus exceptionnels qu’il me fut permis de rencontrer, votre aide nous sera plus que précieuse, acceptez-vous que je prévienne Dame Faunia que désormais votre place est parmi nous?
– …bien sûr, répondit fébrilement Titaille, avec plaisir! »
Dame Floria s’en alla, les autres vinrent en souriant à la rencontre de Titaille.
Perium adressa un regard empli d’amitié à notre invisible qui le lui rendit.
Titaille avait enfin trouvé sa place et il avait compris. Il avait compris que chaque être quel qu’il soit avait sa place, que chaque être était exceptionnel et qu’il fallait saisir chaque occasion pour pouvoir se réaliser.

N’hésitez pas à me dire ce que vous avez pensé de cette petite histoire! 😉

La roche effigie

Pssssssttt

Regardez sur quoi je suis tombé lors d’une promenade en forêt. ça ressemble à un miroir tout en ayant cet aspect rocheux.

Au début j’ai vraiment hésité à tenter d’y voir mon reflet, mon image devenait trouble.
J’ai pris mon courage à deux mains, après tout on ne tombe pas sur ce genre de roche tous les jours. En regardant fixement mon reflet qui s’évaporait, j’ai soudainement vu qu’un autre visage prenait sa place.
Un visage qui me ressemblait beaucoup mais avec un chapeau pointu.

En temps normal, je ne suis pas très à l’aise avec un couvre-chef, mais j’avoue que celui-ci me va plutôt bien.

Toc toc toc… nous avons une livraison pour vous!

Hello hello,

J’espère que vous allez bien!
Petite surprise hier matin!

livraison de notre tome 3 des aventures de Belle Couette
Et oui c’est bien lui, notre tome 3 des aventures de Belle Couette qui est arrivé avec un petit peu d’avance en prime!

Et autant vous dire qu’il est tout beau!

belle couette tome 3

belle couette tome 3

belle couette tome 3

Nous sommes vraiment fiers de ce tome 3 et de l’ampleur que prend notre petit univers!

belle couette tome 3

belle couette tome 3

belle couette tome 3

belle couette tome 1, 2 et 3, la famille s'agrandit
Il est venu le temps des dééédicaaaaceeeuuuuhhh… hum pardon je m’égare, bref il est temps de se mettre au travail!

Encore merci a vous et à bientôt pour de nouvelles aventures! 🙂

Le tome 3 de Belle Couette a été financé!

Bonjour à vous!

Belle Couette – Un lien vers le passé, a été financé à 100% sur la plateforme de financement participative Ulule, un énorme merci à vous!!

Cette petite news pour vous tenir au courant de l’avancée du projet!

Nous terminons certains détails avant l’envoi du fichier pour impression qui devrait se faire début de semaine prochaine, ça se rapproche! 😉

Et surtout cette news pour vous faire part de votre contribution à l’association Élevages sans Frontières, lors de la campagne de financement du tome 3 de Belle Couette, nous avions décidé de reversé une partie des fonds récoltés à l’association Élevages sans Frontières qui aide les communautés paysannes à s’émanciper via l’élevage responsable  :

70 € seront reversé à cette association grâce à vous!

Et ce n’est pas fini, lors du Tohu Bohu créatifs lillois organisé par l’association, qui a eu lieu en Avril dernier, le but était aussi, via la vente de nos différents produits tirés de l’univers de Belle Couette, de reverser une partie de nos ventes à l’association.

30 € seront reversé à l’association grâce à cet événement!

Soit un total de 100€ reversé à l’association Élevages sans Frontières!

Un énorme merci à vous pour votre soutien!

Et à très vite pour la suite des aventures! 😉

Bonne journée à vous!

Belle Couette – un lien vers le passé- en vidéo!

Bonjour,

Cette vidéo pour vous présenter les aventures de Belle Couette qui sont actuellement en financement participatif sur la plateforme Ulule :

https://fr.ulule.com/belle-couette-3/

Aidez nous à imprimer les aventures de Belle Couette!

Belle Couette Tome 3

Bonjour bonjour,

Quoi de mieux comme premier petit billet que de vous annoncer le tome 3 des aventures de Belle Couette!

Ce dernier est actuellement en financement sur la plateforme Ulule juste ici!

Nous comptons sur vous pour donner vie à cette nouvelle aventure de Belle Couette!

N’hésitez pas à nous soutenir et à parler de Belle Couette autour de vous!

Et une excellente journée!

1